Le réseau PwC annonce un chiffre d’affaires mondial annuel de 45 milliards de dollars

Vie des cabinets
TAILLE DU TEXTE

Au niveau mondial, le réseau PwC enregistre un chiffre d’affaires brut de 45 milliards de dollars pour l’exercice clos le 30 juin 2021, soit +2% par rapport au précédent exercice. Après avoir stagné pendant presque tout l’exercice, la croissance a connu une accélération marquée entre avril et juin (+18,1 % par rapport à la même période en 2020). Bien que ce rebond s’explique en partie par la conjoncture difficile de l’exercice 2020, il traduit également un regain de la demande de certains services (transactions et restructurations) avec la réouverture progressive de l’économie.

« Je suis extrêmement fier de tout ce que nous avons accompli cette année malgré la crise, et de la manière dont nous avons procédé, en mettant l’accent sur nos valeurs et notre approche centrée sur l’humain. Notre priorité absolue a été de préserver la santé, la sécurité et le bien-être de nos collaborateurs. Grâce à leur résilience et leur engagement, nous avons pu garder notre cap et collaborer pour fournir des missions de qualité et des solutions innovantes auprès de nos parties prenantes partout dans le monde. Nous avons également dévoilé en juin dernier notre nouvelle stratégie mondiale The New Equation, qui fait de PwC un acteur particulièrement bien placé pour répondre aux deux grands besoins indissociables des organisations : créer de la confiance et mener des transformations complexes pour des résultats durables. Il s’agit là d’une stratégie audacieuse, porteuse de transformation, qui se traduira par plus de 12 milliards de dollars d’investissements au cours des cinq prochaines années et par la création de plus de 100 000 emplois », a déclaré Bob Moritz, Président du réseau international de PwC.

Des résultats en hausse dans le monde entier malgré la pandémie

Les chiffres de la croissance de l’exercice 2021 reflètent les répercussions continues de la pandémie de COVID-19 et du ralentissement économique qui en a découlé. Néanmoins, toutes les grandes régions et principaux pays ont renoué avec la croissance en cours d’année. 

  • Dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), le chiffre d’affaires est en hausse de 2 % et progresse notamment de 2% au Royaume-Uni, de 4,8 % au Moyen-Orient, et connaît un très fort essor (+ 30 %) en Turquie. 

  • En Afrique, l’activité du cabinet a été particulièrement impactée par la pandémie, avec un chiffre d’affaires en baisse de 3,6 % par rapport à l’exercice précédent.

  • En Asie-Pacifique, le chiffre d’affaires augmente de 6,2 %, avec une forte performance de la Corée du Sud, qui affiche une hausse de son chiffre d’affaires de 12,3 % en glissement annuel. Après un exercice 2020 complexe, marqué par un repli de 1,2 % du chiffre d’affaires, PwC Australie renoue cette année avec la croissance (+ 2,4 %).

  • Sur le continent américain, le chiffre d’affaires n’a pas évolué significativement, ce qui s’explique par l’important recul des décaissements et par une conjoncture difficile en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Seul PwC Canada connaît une croissance significative de son chiffre d’affaires (+5,1 %).

Audit et conseil en gestion des risques, opérations de marché et informations financières (Assurance)

Le chiffre d’affaires de l’audit et des services apparentés a augmenté de 1,2 % pour s’établir à 17,1 milliards de dollars, contre 16,4 milliards de dollars en 2020. L’audit demeure le cœur de métier de PwC et le principal vecteur de croissance de cette branche d’activité. L’activité a maintenu sa position forte sur le marché et confirme son rôle dans le maintien de la confiance sur les marchés de capitaux et face aux enjeux financiers croissants auxquels les entreprises ont fait face tout au long de l’année. PwC prévoit d’ailleurs la croissance de ces activités dans les années à venir, portées par la hausse de la demande pour les services d'assurance en matière d’informations extra-financières ( ESG). 

Au cours de l’exercice 2021, les services de conseil en gestion des risques ont renoué avec la croissance. Les organisations ont notamment reconnu la nécessité d’être accompagnées pour gérer les risques révélés par la crise sanitaire et  pour surfer sur la vague de transformation numérique. Une forte demande sur les enjeux de transparence et ceux relatifs aux risques technologiques est également constatée.

Conseil 

Le chiffre d'affaires de cette activité a augmenté de 3,1 % pour s’établir à 17 milliards de dollars contre 16 milliards de dollars en 2020. Cette croissance est portée par la transformation des entreprises et le besoin pour les entreprises de bénéficier d’un large éventail de compétences, de la stratégie à l’exécution. Stimulée par la crise sanitaire, la demande est particulièrement forte en ce qui concerne la transformation technologique des entreprises (finances, front office, ressources humaines, chaîne logistique) et la transformation numérique axée sur le cloud, les clients cherchant à renforcer la résilience de leurs organisations. L’accroissement de l’activité Transactions au deuxième trimestre a ouvert la voie à de nouvelles opportunités de création et de préservation de valeur.
 
Malgré les difficultés engendrées par la pandémie et l’impossibilité de se déplacer,  les activités de Conseil de PwC à travers le monde ont pu mobiliser toute une gamme de ressources digitalisées au bénéfice des clients et les aider à créer de la valeur et à produire des résultats durables pour leurs organisations et leurs parties prenantes.

Conseil juridique et fiscal 

Dans une conjoncture marquée par l’évolution des politiques fiscales nationales et internationales, le chiffre d’affaires des activités Conseil juridique et fiscal et RH ( People & Organisation ) de PwC a augmenté de 1,7 % pour s’établir à 11 milliards de dollars sur l’exercice 2021, contre 10,6 milliards de dollars en 2020.  Face aux déficits publics qui continuent de se creuser, le réseau de conseil fiscal et juridique de PwC observe une demande en hausse de la part d’organisations qui souhaitent appréhender au mieux un paysage fiscal de plus en plus complexe. Durant l’exercice 2021, les services d’accompagnement en matière de transactions et de gestion RH (P&O) ont été particulièrement demandés, comme les services de transformation (chaînes logistiques, modèles opérationnels, …) qui sont en croissance. PwC enregistre également une demande soutenue des services de conseil en stratégie et en reporting fiscal,  principalement sur les services de conformité et la digitalisation des opérations (tax managed services), dont l’essor a été favorisé par la mutation du paysage fiscal.

L'annuaire du Monde du Droit

Ténors du Droit : Juliette Mel et Nicole Belloubet s'expriment à propos de l'ouvrage Femmes de loi

Aguera Avocats, Lauréat du Palmarès du Droit Lyon 2021 :