UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Allen & Overy : quatre nouvelles start-up intègrent Fuse, l'incubateur d'innovation du cabinet international

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Allen & Overy a sélectionné quatre nouvelles start-up pour rejoindre son incubateur basé à Londres à compter de mai 2019.

Depuis 2017, Fuse, l'incubateur londonien du cabinet d'avocats d'affaires international,  accueille chaque année environ 8 start-up - legaltech, regtech, dealtech - pour développer leurs projets en synergie avec les avocats et clients du cabinet. Aujourd'hui,  Allen & Overy travaille en étroite collaboration avec près de 20 start-up du domaine juridique.

A l'occasion de la venue de Fuse au sein du bureau parisien d'Allen & Overy en février dernier pour la « Paris Legaltech Week », Hervé Ekué, Managing Partner d’Allen & Overy à Paris, avait expliqué la démarche du cabinet au micro du Monde du Droit : « Nous sommes à la pointe en matière d’innovation. Nous avons créé un incubateur « Fuse » dans notre bureau de Londres où nous recevons des groupes de sociétés qui viennent avec des idées et des produits innovants. Nous nous en servons pour nos besoins internes et également pour les besoins de nos clients. Nous développons ces produits avec les différentes sociétés qui font partie de ces panels à la fois sur l’extraction, la gestion de données et la rédaction automatique.Cela permet de faire notre travail de manière plus pointue, plus précise, et d’économiser des coûts pour nos clients. Il est intéressant pour nous d’être coproducteurs des différents produits car c’est quelque chose qui nous permet véritablement d’adapter les produits aux besoins de nos clients ».

Avec Fuse, le cabinet a ainsi participé à la première émission d’une obligation libellée en crypto-monnaie et entièrement automatisée dans une infrastructure publique de blockchain, grâce au travail de l’entreprise Nivaura. Par ailleurs, Allen & Overy a acquis une licence d’utilisation pour une solution technologique développée au sein de l'incubateur : Avvoka, un outil d’automatisation de contrats.  

Poursuivre la collaboration avec les entreprises innovantes 

À l’issue des délibérations d’un comité de sélection*, Allen & Overy a retenu 4 nouvelles start-up parmi plus de cent candidatures, pour rejoindre Fuse à partir de début mai. L'objectif demeure de détecter et faire germer, en étroite collaboration avec les avocats, consultants informatiques et clients d’Allen & Overy, les projets entrepreneuriaux porteurs de technologies innovantes pour développer la gamme de services proposée par le cabinet.

« Depuis 2001, nous avons déployé une stratégie d’innovation fondée à la fois sur la collaboration avec des start-up novatrices et sur l’intrapreunariat. Cette stratégie unique et avant-gardiste est reconnue au niveau international ; le cabinet a été élu six fois « most innovative law firm » par le Financial Times depuis 2007. L’arrivée de ces quatre nouvelles entreprises au sein de Fuse nous permettra de continuer à être un partenaire privilégié pour les entreprises technologiques de pointe », Julien Sébastien, associé Allen & Overy à Paris, membre du Comité innovation.

 Les 4 nouvelles start-up legaltech, regtech et dealtech retenues par le comité de sélection pour rejoindre Fuse :

  • Apiax : cette start-up conçoit des instruments qui intègrent un ensemble de règles numériques permettant d’accéder en permanence à toutes les réglementations en vigueur.
  • Define : cette entreprise a créé un outil de rédaction permettant aux utilisateurs d’accéder plus facilement aux termes définis et aux références figurant dans des documents, afin d’accélérer le processus de rédaction.
  • HighQ : cette start-up a mis en place une plateforme de collaboration sociale, de partage de fichiers sécurisés et de gestion de projet visant à renforcer l’efficacité et la productivité.
  • Scissero : cette entreprise met à disposition une plateforme utilisant l’intelligence artificielle pour parcourir, rédiger et annoter des contrats juridiques de manière automatisée

« Le succès de Fuse repose sur notre capacité à identifier et développer les solutions technologiques de demain. Grâce à cette nouvelle promotion, nous continuons à créer des synergies pour répondre aux besoins de nos avocats et aux enjeux de nos clients. Le développement de ces outils performants a pour objectif ultime d’offrir un meilleur service à nos clients », souligne Hervé Ekué, Managing Partner d’Allen & Overy à Paris.

Arnaud Dumourier (@adumourier)

_____________________________

*Le comité de sélection est composé de Shruti Ajitsaria (Head of Fuse), Jonathan Brayne (Chairman, Fuse), Kevin Oliver (Head of Advanced Delivery, Allen & Overy), Alex Wong (Amazon Londres), Andy Crystal (Amazon New York), Robert Kerrigan (Funding Circle), Matthew Bradley (Forward Partners) et Oli Harris (J.P. Morgan)