UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Les plates-formes en ligne : un nouveau business model

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Evénement CMS à Davos : les plates-formes en ligne - Un nouveau business model.

Lors de la conférence organisée par CMS et le journal allemand DIE ZEIT à Davos le 23 janvier dernier, Sheryl Sandberg, COO de Facebook Inc. et Christian Sewing, CEO de Deutsche Bank AG, ont parlé de leurs défis commerciaux et de l'importance de la confiance et de la transparence. En outre, des experts de premier plan ont discuté du succès croissant des plates-formes en ligne.

Importance de la confiance et de la transparence dans un monde numérisé et connecté

sheryl sandberg

Sheryl Sandberg a défendu le business model publicitaire de Facebook,  « Nous ne vendons pas de données. (...) Ce que nous faisons, c'est que nous utilisons l'information pour afficher des annonces pertinentes". Rétrospectivement, cependant, elle reconnaît que "nous n'avons pas fait un bon travail pour expliquer notre business model". Elle a promis : "Nous nous engageons à aider les gens à mieux comprendre comment leurs informations sont utilisées ».

Christian Sewing s’est exprimé sur ce qu'il a pensé lorsqu'il a entendu parler pour la première fois du scandale du blanchiment d'argent à la Deutsche Bank : « C'est décevant, pas pour moi personnellement - mais vous avez 92 000 personnes qui travaillent chaque jour à la restructuration de la Deutsche Bank. Les autorités de régulation nous avaient fait savoir que nos contrôles s‘étaient améliorés. De fait subir ce type d’incident ensuite s’avère décevant." Interrogé sur sa réaction aux accusations, Sewing a poursuivi en disant que « c'est ce à quoi vous devez faire face, ce en quoi consiste le leadership. Vous vous remettez en question. Vous coopérez avec les procureurs. Nous pensons qu'il n'y a pas d'actes répréhensibles de notre côté ».

christian sewing

Succès des plates-formes en ligne

Lors de cet événement, d'éminents experts ont débattu du succès croissant des modèles de plates-formes.

Dans son introduction, Cornelius Brandi a déclaré : « Le progrès technologique est sans aucun doute une évolution positive. Cependant, nous semblons avoir des sentiments mitigés au sujet des plates-formes en ligne - probablement parce qu'elles ont eu, et continueront d'avoir, une influence considérable sur les interactions humaines.»

Au cours de leur discussion, les panélistes ont convenu que les plates-formes commerciales créent une valeur significative en facilitant les transactions en tant qu'intermédiaires et en stimulant l'innovation. Cependant, les entreprises de plates-formes doivent agir de manière responsable, en particulier en ce qui concerne la protection des données. Les panélistes ont également incité les législateurs à penser globalement, plutôt que localement, lorsqu'ils réglementent les entreprises numériques. Craig Dawson (Executive Partner, IBM Automation Platform Leader Europe), Olivier Grémillon (Vice President, Booking.com), Prof. Annabelle Gawer (Chaired Professor in Digital Economy, Surrey Business School ; Director, Surrey Centre of Digital Economy) et Dóra Petrányi (Technology, Media and Communications Partner, CMS) participaient au débat.

En ce qui concerne l'avenir, Dóra Petrányi conclut : « Des études récentes montrent que seulement 8 % des entreprises seront en mesure de maintenir leur business model si la numérisation se poursuit à ce rythme. Les régulateurs du monde entier ont la tâche difficile de trouver le juste équilibre entre le soutien à l'innovation et la participation d'autres acteurs à la transformation. Nous avons vu un bon exemple dans l'encouragement récent du co-investissement dans l'infrastructure des télécommunications en Europe.»