Ténors du Droit - Jurimétrie : la défiance des professionnels du droit est-elle légitime ?

LMD TV
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lors de l'émission "Les Ténors du Droit", Arnaud Dumourier, Directeur de la rédaction du Monde du Droit, a reçu Louis Degos, Managing Partner chez K&L Gates Paris. Une intervention avec comme objectif d'expliquer ce qu'est la jurimétrie.

« La jurimétrie est au droit ce que l’énocométrie est à l’économie ». Cette technologie qui était auparavant appelée « justice prédictive » se définit comme l’étude statistique des décisions de justice ou encore la modélisation du raisonnement d’un juge.

La justice ne prédit pas l’avenir, au contraire, elle est rétrospective. Réalisée avec de l’Intelligence artificielle, l’objectif est de comprendre comment les décisions sont prises dans leur intégralité. Pour illustrer son propos, Louis Degos souligne que les pays de Common Law ont un droit plus jurisprudentiel.

L’enjeu des outils de jurimétrie est de ne pas modifier les informations brutes mais également de les « monitorer » afin de garantir une analyse qualitative.

Pourtant de la méfiance, vis-à-vis de cette technologie existe : la peur d’être remplacé. Louis Degos explique que les premiers concernés seront les juges et non les avocats, mais il ne s’agira pas de disparition, simplement de recentrer le métier.

La jurimétrie a pour objectif de garantir un taux de fiabilité qui facilitera la prise de décision, en faveur du client et ensuite de l’avocat.

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.