L'édito d'Arnaud Dumourier : Peut-on filmer la justice ?

LMD TV
Outils
TAILLE DU TEXTE

L'édito d'Arnaud Dumourier du 16 octobre 2020 : Peut-on filmer la justice ?

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti s’est déclaré en faveur d’une justice filmée et diffusée

Pour le garde des Sceaux, "la publicité des débats est une garantie démocratique ».

Cependant, la mise en œuvre de cette réforme d’ici la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron soulève de nombreuses questions. Tous les procès seront-ils retransmis ? Y-aura-t-il un montage ? Comment seront-ils diffusés ? Quid du droit à l’oubli ? Le temps judiciaire n’est pas le temps médiatique. Comment éviter de faire de la justice spectacle ?

En outre, le Conseil constitutionnel a estimé en 2019, à l’occasion d’une QPC que l’interdiction de procéder à la captation d'images et d'enregistrements lors de procès et de les diffuser est «nécessaire» pour garantir la sérénité des débats et prévenir toute atteinte à la vie privée.

Comment apporter aujourd’hui ces garanties ?

Si l’intention du ministre de la Justice est louable en souhaitant faire de la pédagogie auprès des français, la mise en œuvre d’une telle réforme ne pourra faire l’économie de réponses à ces questions.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.