UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

François Beauchêne, Directeur Associé, Parthenia (1ère partie)

LMD TV
Outils
TAILLE DU TEXTE

Arnaud Dumourier, Directeur de la Rédaction du Monde du Droit a interrogé François Beauchêne, Directeur associé de Parthenia. Dans cette première partie de l'interview, il nous parle de la mise en place d'une politique de gestion du risque pénal en entreprise et des délégations de pouvoir.

Concernant la mise en place de gestion du risque pénal en entreprise, François Beauchêne évoque d'abord la prévention. Il est essentiel qu'un dossier soit bien préparé suite à une convocation par la police. François Beauchêne s'attarde aussi sur la gestion d'une perquisition et l'importance de la communication interne dans l'entreprise : il faut rassurer les salariés.

La gestion du risque pénal en entreprise vise aussi à préparer un cadre dirigeant à une garde à vue. Ainsi, il apprend quels sont ses droits et comment la garde à vue va se dérouler afin d'y être plus serein. Des simulations sont mises en place pour mieux gérer ses émotions.

Enfin, le cadre dirigeant ne doit pas oublier de déléguer ses pouvoirs. C'est une obligation pénale qui permet de transférer une partie de ses pouvoirs statutaires aux responsables, ou aux co-dirigeants en cas de risque pénal.