Un salarié peut-il bénéficier d'avantages rétroactifs octroyés après son licenciement ?

Relations collectives de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cour de cassation a précisé que le salarié licencié doit bénéficier des avantages salariaux issus d’un accord collectif s'appliquant rétroactivement à la période où il était encore salarié. 

M. X. a été engagé par la société T. en qualité de conducteur-receveur. Il a fait l’objet d’un licenciement pour faute en janvier 2015 avec un délai de préavis expirant en mars 2015. M. X. a saisi le conseil des prud'hommes aux fins d'obtenir le paiement d'avantages conventionnels issus d'un accord collectif conclu en octobre 2015 mais s'appliquant rétroactivement à partir du 1er janvier 2015. L'accord collectif prévoyait une augmentation de salaire ainsi que l'instauration d'une prime du samedi. M. X. demandait à ce titre un rappel de salaire ainsi que le paiement de ladite prime pour la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Flichy Grangé Avocats renforce son pôle Ethique, Diversité et RSE

Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu