UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Un hôtelier peut refuser d’accueillir le président d’un parti politique

Tourisme
Outils
TAILLE DU TEXTE

Selon la Cour constitutionnelle allemande, le fait qu'un hôtelier refuse d’accueillir le président d’un parti d’extrême droite n'est pas discriminatoire.

Le président d'un parti politique d'extrême droite a réservé un séjour de quatre jours dans un hôtel spa en décembre 2009.Une fois la réservation confirmée, l’hôtelier a informé cette personne, par écrit, qu’un séjour à l’hôtel était finalement impossible et lui a proposé un autre hébergement ou une annulation gratuite. L'hôtelier a déclaré que la conviction politique de cette personne n'était pas compatible avec l'objectif de l'hôtel consistant à offrir à chaque client une excellente expérience de bien-être, dans la mesure du possible. L'homme politique a poursuivi l'hôtelier afin de lever cette interdiction, qu'il estime (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne