UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Indemnisation pour retard du vol d'un pays tiers vers un Etat membre : le transporteur doit être communautaire

Transports
Outils
TAILLE DU TEXTE

Conformément au règlement n° 261/2004, pour accorder une indemnisation pour retard aux passagers d'un vol au départ d’un aéroport d'un pays tiers et à destination d’un aéroport d’un Etat membre, le juge doit constater que le transporteur aérien effectif qui réalise le vol est un transporteur communautaire.

M. S. a acheté un billet d'avion auprès de la compagnie aérienne nationale de Thaïlande pour un vol Phnom Penh-Paris, avec une correspondance à Bangkok.Le vol Phnom Penh-Bangkok ayant été retardé, M. S., qui a manqué sa correspondance au départ de cette dernière ville, est arrivé à Paris avec retard.Il a saisi un tribunal d'instance d'une demande de paiement d'une indemnité forfaitaire, sur le fondement de l'article 7 du règlement n° 261/2004. Dans un jugement du 14 mai 2018, le tribunal (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne