UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Une dynamique entrepreneuriale positive en 2019

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce publie aujourd’hui les résultats complets de son nouvel outil de suivi de l’activité économique, le Bilan National des Entreprises. Pour sa deuxième édition, toujours en association avec l'institut d'études économiques Xerfi | I+C, cet indicateur économique fiable et accessible dresse un état des lieux complet des dynamiques entrepreneuriales observées en métropole.

A retenir pour l'année 2019

L'envie d'entreprendre n'a jamais été aussi forte. Avec 436 440 immatriculations, la création d'entreprise a progressé de 11% en 2019. Les plus jeunes et les femmes sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance.

La création d'entreprises est stimulée par la politique volontariste du gouvernement. L'assouplissement des règles de la micro-entreprise, ou encore la loi PACTE, ont simplifié les démarches des entrepreneurs.

Le transport, l'industrie et l'immobilier se trouvent sur le podium des créations d'entreprise en 2019. A eux seuls, ces trois secteurs représentent plus de la moitié de l’augmentation du nombre de créations d’entreprises en 2019. Le secteur de la foodtech accumule ainsi 22,9% des créations d’entreprises individuelles en 2019.

Cinq régions sont nettement au-dessus de la moyenne nationale (+10,9%) en termes d’immatriculations : Occitanie (+18,0%), Grand Est (hors Alsace Lorraine) (+17,9%), Centre-Val de Loire (+14,1%), Pays de la Loire (+13,5%) et Bretagne (+13,2%).

Moins de liquidations judiciaires ont eu lieu en 2019. En 2019, le nombre d’entreprises en difficulté a baissé de 4,5%.

Sources et méthodologie

Ce document est réalisé à partir des informations statistiques brutes des bases de données des Greffes des tribunaux de commerce. Les informations fournies via Infogreffe concernent les entreprises immatriculées, en procédures collectives ou radiées au Registre du

Commerce et des Sociétés auprès des Greffes au cours des années 2018 et 2019. Les grandes tendances ont été analysées sur les 11 premiers mois de l’année. Ces données sont issues directement des registres publics tenus par ces Greffes et sont déclarées par les chefs d'entreprises concernés ou mentionnées d’office par les greffiers.

*Le périmètre retenu dans cette étude exclut l’Alsace, la Lorraine et les DROM. Le traitement et l’analyse de ces données sont réalisés par Xerfi - I+C.