UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Guide du Secrétariat de la Cour d'arbitrage de la CCI

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

Jason Fry et Jason Greenberg de Clifford Chance co-rédigent le Guide du Secrétariat de la Cour d'arbitrage de la CCI

Le Guide du Secrétariat de la Cour internationale d'arbitrage de la Chambre de commerce internationale (CCI) décrit les innovations et les changements introduits en 2012 et fournit un aperçu détaillé de l'intégralité du nouveau règlement et de sa mise en œuvre. Il se positionne comme un ouvrage de référence pour toutes les personnes impliquées dans l'arbitrage de la CCI, qu'elles interviennent en tant qu'avocat, conseiller ou arbitre.

Cet ouvrage a été rédigé par trois anciens membres du Secrétariat : Jason Fry et Simon Greenberg, respectivement Associé et Counsel du cabinet d'avocats d'affaires international Clifford Chance, ainsi que Francesca Mazza.

Ce Guide est né de l'expérience des auteurs en arbitrage grâce à leur implication dans l'élaboration du nouveau règlement de 2012 et leurs connaissances approfondies des pratiques de la Cour acquise dans leur travail quotidien au sein de la Cour et de son Secrétariat.

Il offre une véritable "feuille de route" aux utilisateurs de l'arbitrage de la CCI en mettant en lumière les pratiques de la Cour et du Secrétariat de la CCI, en donnant des conseils sur la façon de mener efficacement une procédure et en fournissant des tendances chiffrées sur de nombreux aspects de l'arbitrage de la CCI.

Jason Fry, ancien Secrétaire général de la Cour de la CCI, à présent associé du cabinet Clifford Chance et co-responsable du groupe mondial d'arbitrage international déclare : "Ce nouveau règlement marque un véritable tournant dans l'arbitrage de la CCI, avec de nouvelles dispositions dont l'objectif est d'améliorer les procédures d'arbitrage en termes de coûts et de délais. C'est une avancée utile pour les entreprises qui recourent de façon croissante à cette pratique de résolution des litiges, notamment dans les marchés émergents".