UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Etude Deloitte sur la place de l’entreprise dans la société au niveau mondial

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

À l’occasion du Forum économique mondial 2012, Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL) présentera les résultats d’une enquête mondiale au cours de laquelle des dirigeants et des cadres supérieurs ont été interrogés sur la place de l’entreprise dans la société, et notamment son impact et sa capacité à jouer un rôle sociétal.

Dans le cadre de cette enquête effectuée pour Deloitte par l’Economist Intelligence Unit (EIU), plus des 3 /4 des répondants (76%) ont indiqué que selon eux la valeur d’une entreprise doit être mesurée en tenant compte non seulement de ses résultats financiers mais aussi de la contribution positive de son activité à la société en général.

En outre, parmi les personnes interrogées, 73 % pensent que le cœur d’activité de leur entreprise a un impact positif sur la société.

"Cette enquête suscite un débat important sur le rôle de l’entreprise et sa contribution à la société", estime Barry Salzberg, Président de la direction générale de DTTL au niveau mondial. "Chez Deloitte, nous considérons qu’il est nécessaire d’intégrer cette dimension sociétale dans le cœur d’activité, les décisions et l’identité des entreprises. C’est en intégrant cette dimension que les entreprises pourront participer activement et de façon positive aux évolutions économiques, écologiques et sociales".

Une contribution silencieuse

Au cours de l’enquête, 82 % des dirigeants et cadres supérieurs interrogés ont indiqué que leur organisation avait défini formellement sa "dimension sociale" et 52 % considèrent qu’une telle déclaration formelle est essentielle pour attirer la prochaine génération de clients et d’employés.

Toutefois, seulement 25 % pensent que les intentions sociales de l’entreprise sont connues des clients et des consommateurs. Un tel résultat semble indiquer que les entreprises doivent mieux faire connaître la contribution de leur cœur d’activité sur la société.

Opinions des employés de Deloitte appartenant à la génération Y

En parallèle à l’enquête effectuée par EIU, DTTL a interrogé plus de 1000 employés de l’organisation Deloitte appartenant à la génération Y (collaborateurs de l’organisation nés après 1981). L’objectif consistait à solliciter leurs opinions concernant l’impact des entreprises sur la société.

Plus de la moitié (52 %) pense, qu’à l’avenir, l’entreprise, plus que tout autre acteur, aura l’impact le plus important dans la résolution des défis majeurs de nos sociétés. 92 % des répondants pensent aussi que la réussite d’une entreprise devrait être mesurée avec des critères autres que financiers.

Pour Alain Pons, Président de la Direction Générale de Deloitte France :"Il y a une véritable demande pour de nouvelles idées et des perspectives différentes, de la part des dirigeants d’entreprises et des jeunes générations, suscitant des discussions animées. Par l’intermédiaire de cette enquête, nous avons souhaité apporter une modeste contribution aux dirigeants actuels du monde des affaires pour s’interroger sur la place, l’impact et le rôle de l’entreprise dans la société."