UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La 2ème édition de l’étude de rémunération nationale Hays vient de paraître

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet de recrutement Hays publie la seconde édition de son étude de rémunération nationale, réalisée en partenariat avec Cadremploi. Conclusion pour 2012 : une tendance à la prudence des recrutements.

Cette étude, déclinée sur les 25 spécialisations métiers de Hays, montre que l’année 2012 sera caractérisée par une prudence plus prononcée des entreprises, tant en matière de rémunération que de recrutement.

Moins de 70% des entreprises interrogées embaucheront de nouveaux collaborateurs en 2012, alors qu’elles étaient 83% en 2011.

Des secteurs encore dynamiques en 2012 malgré la stabilisation des salaires et des recrutements 

Selon Hays, certains secteurs devraient malgré tout tirer leur épingle du jeu et accorder une place importante aux recrutements. L’Informatique & Télécoms reste par exemple un secteur porteur en matière d’emploi, car les fonctions de ce domaine ont une place de plus en plus prépondérante au sein des entreprises. Les candidats spécialisés sur une technologie dans le domaine des systèmes d’exploitation pourront par exemple prétendre à un salaire d’environ 10% supérieur à celui pratiqué sur le marché. De même, des postes seront créés dans le secteur Finance & Comptabilité, car ces métiers ont un rôle stratégique déterminant pour les entreprises, notamment dans la réduction des coûts d’un service externe.

La rémunération : un enjeu au coeur de l’embauche et de la fidélisation des employés

L’étude souligne également l’importance de la rémunération pour attirer les candidats et fidéliser les meilleurs collaborateurs. Au-delà du salaire, les différentes composantes de la rémunération jouent un rôle majeur dans la perception d’une culture d’entreprise, et peuvent peser sur la décision d’un candidat lors de sa recherche d’emploi. La politique de rémunération peut également être déterminante pour des entreprises voulant combler un déficit d’image de certains métiers et secteurs. En effet, pour 60% des clients interrogés par Hays, la pénurie de candidats est la difficulté majeure rencontrée lors de leurs recrutements.

Une expertise sectorielle des tendances de rémunération grâce à une méthodologie spécifique 

A travers cette étude, Hays analyse les niveaux de rémunération pratiqués dans les 25 secteurs pour lesquels ses experts recrutent, et ce pour tous les métiers qui les composent. Hays partage ainsi son expertise grâce à des grilles de rémunérations, réalisées sur la base des placements réalisés pour ses clients. Des informations sur les métiers et les formations privilégiées par les entreprises viennent enrichir cette analyse. L’étude a été complétée par une présentation des éventuels écarts existants entre les salaires pratiqués en Ile-de-France et en régions.

Toutes les données de l’étude de rémunération constituent ainsi un tableau de bord précieux pour les décideurs et dirigeants dans la mise en oeuvre de leur politique de ressources humaines.