UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Allen & Overy (M&A Insights 3ème trimestre 2015) : "Année record en vue pour les méga fusions & acquisitions"

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

La valeur des opérations de F&A a augmenté de 19% (USD 1,047 mille milliards) au 3ème trimestre par rapport à l'année dernière.

allen-overy-2014

 

Les valeurs des opérations de fusion & acquisition devraient dépasser les niveaux d'avant la crise financière.

Selon les données publiées par Mergermarket, la valeur des opérations de F&A a augmenté de 19% (USD 1,047 mille milliards) au 3ème trimestre par rapport à l'année dernière. Les volumes sont toutefois en baisse de 13% (3 697 opérations au 3ème trimestre 2015 contre 4 467 au 3ème trimestre 2014), en ligne avec la tendance depuis le début de l'année, malgré un nombre record de grandes opérations stratégiques.

Le nombre de transactions dans le secteur des services financiers a fortement augmenté durant le trimestre écoulé (+68% sur l'ensemble de l'année). Depuis le début de l'année, la valeur des opérations dans ce secteur (USD 301,6 milliards) dépasse déjà la valeur totale des opérations enregistrées en 2014 et 2013. Cette tendance est surtout liée à la consolidation dans le secteur des assurances et des transactions bancaires aux Etats-Unis.

L'actualité a été également marquée par le secteur de l'agro-alimentaire, notamment dans le domaine des boissons. L'une des opérations les plus marquantes, à l'origine d'une véritable transformation dans le secteur, a été l'alliance conclue entre trois sociétés d'embouteillage pour former le plus grand embouteilleur Coca-Cola indépendant au monde.

Ed Barnett, Associé Corporate chez Allen & Overy et l'un des principaux avocats impliqués sur cette opération, a déclaré à ce sujet: « Cette transaction est typique : les sociétés envisageaient ce type de transaction stratégique complexe depuis un certain temps déjà, mais attendaient que les conditions optimales soient réunies pour se décider. Pour beaucoup d'entre elles, ce moment est arrivé et l'on peut donc s'attendre à voir augmenter encore le nombre d'opérations stratégiques dans un avenir proche. »

Dans l'univers des Technologies-Médias-Télécommunications (TMT), la situation a été un peu plus calme qu'au premier semestre, mais avec un nombre d'opérations important malgré tout. Parmi celles-ci, la fusion des troisième et quatrième plus importantes sociétés de télécommunication en Italie, à savoir WIND Telecomunicazioni S.p.A détenue par Vimpelcom et 3 Italia S.p.A. afin de créer le plus gros opérateur.

En outre, les associés d'Allen & Overy anticipent une hausse des opérations de F&A sur le secteur des moyens de paiements où les opérateurs de Fintech cherchent les moyens de parvenir à une masse critique sur un marché en rapide évolution et à fort potentiel. En France par exemple, le rachat par Crédit Mutuel Arkéa de la start-up Leetchi démontre un tournant dans le développement des Fintech dans l'Hexagone.

Pour Frédéric Moreau, associé M&A : "Le secteur des Fintechs est à suivre de près : il draine en effet un flux de plus en plus important de capitaux au profit d'entreprises qui cherchent à se développer rapidement – un bon indicateur d'opérations F&A probables à court/moyen terme."

Le trimestre écoulé a également été marqué par l'agressivité retrouvée des fonds de private equity après plusieurs mois de désinvestissement, grâce au retour de la confiance et la disponibilité de cibles. Tout porte donc à croire que la fin de l'année sera assez active dans ce domaine également.