UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Mémoire en réclamation : un courrier proposant des solutions ne constitue pas l’énoncé d’un différend

Contrats publics
Outils
TAILLE DU TEXTE

Pour être considéré comme une réclamation, le mémoire d’un titulaire de marché public doit comporter l’énoncé d’un différend. Une lettre proposant diverses solutions à prendre en collaboration ne constitue pas l'énoncé d'un différend.

Une communauté d'agglomération a conclu avec les sociétés A. et B. un marché de maîtrise d'œuvre. Les sociétés A. et B. ont demandé à la communauté d’agglomération une augmentation du prix du marché. Cette dernière a cependant rejeté leur demande. Dans un jugement du 13 février 2015, le tribunal administratif de Toulon a confirmé la décision de la communauté d’agglomération. Dans un arrêt du 12 septembre 2016, la cour administrative d’appel de Marseille a annulé le jugement et a condamné la communauté d’agglomération à verser aux (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne