UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Direct Energie : mise en demeure pour absence de consentement concernant les données issues du compteur communicant Linky

Protection de la vie privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a annoncé qu'elle avait mis en demeure la société Direct Energie pour une absence de consentement concernant les données issues du compteur communicant "Linky".

A l’occasion de l’installation du compteur communicant "Linky", la société Direct Energie a demandé au gestionnaire du réseau de distribution, la société Enedis, de lui transmettre les données de ses clients correspondant à leur consommation journalière d’électricité ainsi que les données de consommation à la demi-heure. Or, ces données ne peuvent être recueillies qu’après avoir obtenu le consentement des personnes concernées. Des contrôles ont révélé que le consentement des clients n’était pas recueilli dans des conditions conformes à l’article 7 de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne