La juridiction française est compétente pour connaître de l'action en contrefaçon engagée par les titulaires de différentes marques contre une société de droit américain

Propriété intellectuelle / industrielle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Dans un arrêt en date du 18 mars 2009, la cour d’appel de Paris a retenu que le tribunal de grande instance de Paris était compétent pour connaître de l’action en contrefaçon engagée par les titulaires de différentes marques de parfum contre la société de droit américain Ebay. En l’espèce, les juges du fond ont estimé que l’extension ".com" du site concerné, n’emportait aucun critère de rattachement à un pays déterminé, de sorte qu’un internaute français était plus facilement enclin à le consulter. De plus, lors de la saisie de certains mots-clés sur plusieurs moteurs de recherche, l’internaute était orienté vers le site "ebay.com". Enfin, l’emploi de la langue anglaise ne constituait pas, selon la cour d’appel, un obstacle à la consultation du site par les internautes français (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.