La CNIL critique l'agrégation de bases de données d’internautes

Propriété intellectuelle / industrielle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les sites de commerce en ligne peuvent utiliser les services de sociétés de marketing interactif gérant des bases de données sur Internet qui contiennent des millions de fiches d’internautes pouvant répondre à des demandes très pointues en termes de profil de consommateur. Cette constitution de bases de données est aujourd’hui pointée par la Commission nationale de l’informatique et des libertés. Répondant à une demande de conseil émanant d'une entreprise à propos de la légitimité de ces bases mutualisées, la CNIL estime, dans un courrier dont le quotidien "La Tribune" a pris connaissance, que "le consentement de l’internaute ne peut être recueilli de façon tacite". En effet, pour créer ces bases de données mutualisées, les sociétés agrègent de façon quasi automatique les informations (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.