UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Renommée d'une marque communautaire et renonciation du titulaire à ses droits

Propriété intellectuelle / industrielle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Saisie de questions préjudicielles, la Cour de justice des Communautés européennes apporté, dans deux arrêts, des précisions en matière de marque communautaire. Dans un premier arrêt du 6 octobre 2009, la CJCE a estimé que pour bénéficier de la protection prévue à l’article 9 du règlement du 20 décembre 1993, une marque communautaire doit être connue d’une partie significative du public concerné par les produits ou les services couverts par elle, dans une partie substantielle du territoire de la Communauté, et que, le territoire d’un Etat membre peut être considéré comme constituant une partie substantielle du territoire de la Communauté européenne. Dans un second arrêt du 15 octobre 2009, la Cour a considéré que le consentement du titulaire d’une marque à une commercialisation de produits (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne