UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

11ème Salon du livre juridique : Olivier Beaud et Lionel Ascensi récompensés

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le samedi 12 octobre 2019 se tenait le 11ème Salon du livre juridique organisé par le Conseil Constitutionnel et le Club des Juristes, au cours duquel ont été remis le Prix du livre juridique et le Prix du livre de la Pratique juridique par François Sureau, Président du jury, et Claire Bazy Malaurie, membre du Conseil constitutionnel. Cette année, le jury a choisi de récompenser « La République injuriée, histoires des offenses au chef de l'État de la IIIe à la Ve République » d’Olivier Beaud et « Droit et pratique des saisies et confiscations pénales 2019/2020 » de Lionel Ascensi.

Depuis sa création, en 2009, le Prix du livre juridique vient récompenser un ouvrage juridique paru au cours des 12 derniers mois. Pour sa 11ème édition, c'est le professeur de droit public à l'université Panthéon-Assas et lauréat du prix de la Fondation Alexander von Humboldt Olivier Beaud qui a été distingué. 

Avec « La République injuriée », le co-directeur de la revue Jus politicum retrace l’histoire d’une censure en se fondant sur une étude des procès de délit de presse à partir de documents d’archives. En mettant à jour les paroles publiques injurieuses adressées au maréchal Pétain et la sévérité des sanctions pénales, en retraçant la lutte judiciaire menée par le général de Gaulle contre les opposants d’extrême droite, « ennemis » du régime, cet ouvrage révèle la permanence d’une guerre civile larvée dans l’histoire politique française contemporaine.

Créé en 2013, le Prix du livre de la pratique juridique récompense quant à lui un ouvrage paru dans l’année à destination des praticiens du droit. Pour cette nouvelle édition, une centaine d’ouvrages étaient candidats mais c'est « Droit et pratique des saisies et confiscations pénales » du docteur en droit, magistrat et conseiller référendaire à la chambre criminelle de la Cour de cassation Lionel Ascensi qui s'est attiré les grâces du jury. 

Si l'ouvrage met en lumière toute la complexité des saisies et confiscations pénales dans le système juridique français, il présente également l’ensemble de ce dispositif législatif à l’aide d’une analyse finement menée des nombreuses jurisprudences de la chambre criminelle de la Cour de cassation, de la Cour européenne des droits de l’homme et du Conseil constitutionnel. S’adressant à tous les professionnels du droit, des magistrats du siège aux responsables juridiques d’établissements financiers en passant par les avocats, le livre de Lionel Ascensi ne néglige aucune problématique propre aux procédures de saisie.