UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Prix du Cercle Montesquieu 2016 : " Le temps du monde de l’entreprise"

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Prix du Cercle Montesquieu 2016 est décerné à l’ouvrage " Le temps du monde de l’entreprise" de Jean-Philippe Robé aux Editions Dalloz.

cercle montesquieu

CercleMontesquieu Prix 2016Référence en matière d'ouvrages juridiques, le Prix du Cercle Montesquieu récompense, chaque année depuis 1997, les meilleurs ouvrages en droit des affaires ou sur la gestion des fonctions juridiques, qui assistent le directeur juridique dans sa mission.

Sous la direction de Bénédicte Wautelet, directrice juridique du Groupe Figaro et administrateur du Cercle Montesquieu, et d’Antoine Burin des Roziers, administrateur du Cercle Montesquieu, le Jury du Prix du Cercle 2016, composé de 9 membres de l’association, a étudié une sélection de plus de quarante ouvrages, tous dignes du plus grand intérêt et de très haute qualité.


Le Prix du Cercle a été remis le 5 avril 2016 par Marc Guillaume, secrétaire général du Gouvernement. La remise de ce prix a eu lieu dans le cadre de la cinquième édition des Débats du Cercle, journée organisée par le Cercle Montesquieu qui est chaque année un carrefour incontournable d’échanges entre le monde économique et juridique et qui contribue à la promotion du droit et de la fonction juridique au bénéfice des entreprises.


Le Prix du Cercle Montesquieu 2016 a été décerné à l'ouvrage Le temps du monde de l’entreprise – Globalisation et mutation du système juridique de Jean-Philippe Robé. Cet ouvrage, paru aux éditions Dalloz, rassemble des articles publiés par l’auteur et offre une analyse du nouveau rapport de force états/entreprises dans une économie mondialisée qui bouleverse de nombreuses structures de pouvoirs dont le système juridique.


Comme le soulignent Bénédicte Wautelet, et Antoine Burin des Roziers, «le jury a apprécié cet ouvrage pour sa clarté et l’éclairage qu’il donne sur l’entreprise, sa place dans le monde moderne et sa responsabilisation nécessaire». Nicolas Guérin, nouveau président du Cercle Montesquieu, confirme : « ce livre est parfaitement en phase avec les réflexions que le Cercle Montesquieu mène sur le rôle des directeurs juridiques dans la mondialisation».