UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le directeur juridique de l'OCDE, Nicola Bonucci, rejoint Paul Hastings

Nominations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Paul Hastings accueille un renfort de poids en la personne de Nicola Bonucci, directeur juridique de l'OCDE depuis 2005. 

Après 25 ans passés à l'OCDE,  Nicola Bonucci devient avocat et intègre le cabinet américain international Paul Hastings en tant qu'associé. 
Il pourra notamment partager son expérience au sein de la firme en matière de programmes de conformité, d'enquêtes et de lutte contre la corruption dans différents systèmes juridiques ainsi qu'e sa fine connaissance des processus intergouvernementaux et multilatéraux.

« Je suis très enthousiaste à l'idée d’entreprendre la prochaine étape de ma carrière au sein d'un cabinet international tel que Paul Hastings », réagit Nicola Bonucci. « J'ai hâte de partager mon expérience internationale en matière de programmes de conformité, d'enquêtes et de lutte contre la corruption dans divers systèmes juridiques, en travaillant à la fois avec les clients et avec les associés des différents bureaux de Paul Hastings. Je serai également ravi d'apporter mon expertise des processus intergouvernementaux et multilatéraux au cabinet. »

Il a rejoint l'OCDE en 1993 comme conseiller juridique, puis comme Directeur adjoint en 2000 avant de devenir Directeur en 2005. Il est spécialisé dans les questions de droit international public, participe aux négociations d'accords internationaux, est chargé de l'interprétation des textes régissant le fonctionnement de l'Organisation et fournit des avis juridiques au Secrétaire général, aux Secrétaires généraux adjoints, au Conseil (l'organe décisionnel de l'OCDE) et à ses organes subsidiaires.

Il a joué un rôle actif dans l'élaboration et la négociation des instruments juridiques de l'OCDE. Il a géré aussi les questions de personnel, y compris les litiges devant le Tribunal Administratif de l'OCDE, les questions budgétaires et le suivi des contrats de l'Organisation. Depuis 1997, M. Bonucci a été étroitement impliqué dans le suivi de l'application de la Convention anti-corruption de l'OCDE.

Auparavant, il a exercé en tant que  conseiller juridique à l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) à Rome où il conseillait les pays en développement, en particulier en Afrique, sur les questions juridiques liées aux ressources naturelles.

« Nous sommes fiers d’accueillir Nicola, dont l’expertise unanimement reconnue constitue un véritable atout pour nos clients qui sont de plus en plus confrontés à ces problématiques internationales », déclare Olivier Vermeulen, Office Chair du bureau de Paris de Paul Hastings. « Sa réputation et son expérience à l'OCDE viennent significativement compléter nos compétences transfrontalières déjà hautement reconnues en matière de conformité, d’enquêtes et de lutte contre la corruption, nous permettant ainsi de compléter et d’élargir l’offre proposée à nos clients et ce à la fois à Paris comme à l’étranger. »

Arnaud Dumourier (@adumourier)