UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

CNNum : présentation de ses membres et de ses sujets de travail

Nominations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Nouvellement constitué, le CNNum se réunit en plénière pour annoncer ses sujets de travail, dont le lancement des Etats généraux des nouvelles régulations numériques. 

Un nouveau collège de trente membres

Par décret du 29 mai 2018, le Premier ministre a annoncé la nomination de 30 nouveaux membres au Conseil national du numérique. Les membres sont bénévoles et nommés intuitu personae. Le nouveau collège des membres est composé de façon paritaire. Il représente une grande diversité de parcours, de visions et de compétences. Il est composé de 10 représentants de l’économie numérique, 10 représentants du monde de la recherche et 10 représentants engagés dans le développement du numérique dans la société. Salwa Toko en est la Présidente et a annoncé hier, lors de la première plénière du CNNum, que Gilles Babinet en est le Vice-président (détails en annexe).

Les sujets de travail du CNNum

Le Conseil national du numérique s’est réuni ce 4 juillet en assemblée plénière afin de fixer ses premiers axes de travail. Le premier travail du Conseil consistera à proposer des recommandations afin de poser des règles de régulation pérennes et adaptées aux nouvelles réalités du numérique. Dans ce contexte, les membres du Conseil national du numérique vont donc travailler activement au lancement des États généraux des nouvelles régulations numériques annoncé par le Secrétaire d’État chargé du numérique après du Premier ministre, Mounir Mahjoubi (détails en annexe).

"Les membres du CNNum ont également décidé de travailler sur une dizaine de sujets au cours des deux prochaines années parmi lesquels la transition écologique, la mixité, l’inclusion, l’éducation, la ruralité ou encore la transformation numérique de l’action publique. Le CNNum va également pleinement jouer son rôle d'interface entre les pouvoirs publics et les écosystèmes numériques et plus largement tous les citoyens  intéressés par le numérique en lançant prochainement un forum du numérique" déclare Salwa Toko, Présidente du CNNum.