Irrecevabilité de l'appel de la partie civile devant la chambre de l’instruction

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

Est cassé l'arrêt qui déclare recevable l'appel de la partie civile sans répondre aux conclusions des mis en cause qui faisaient valoir que, la partie civile étant irrecevable à se constituer, son appel était également irrecevable, de sorte qu'en l'absence d'appel du ministère public contre l'ordonnance de non lieu celle-ci était devenue définitive.

M. G. a déposé une plainte avec constitution de partie civile à l'encontre de M. A. et M. W. des chefs de prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics. Il a expliqué qu'il était conseiller municipal d'opposition et entendait par cette plainte dénoncer des faits réputés commis par des membres de l'équipe dirigeante de la mairie et notamment son maire, M. W.Une information a été ouverte auprès du juge d'instruction de Nancy.M. W. a été mis (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.