UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Médiation : une efficacité variant suivant les types de conflits

Procédure civile
Outils
TAILLE DU TEXTE

Présentée comme l'alternative idéale aux tribunaux, une étude du Centre d'analyse stratégique (CAS) parue le 16 juillet 2009 montre que l'efficience de la médiation varie suivant les types de conflits et le mode de médiation. La médiation permet de responsabiliser les acteurs en les faisant participer à la résolution du conflit et de limiter de ce fait les risques de récidive. Toutefois, Leatitia Brabant-Delannoy, auteur de l’étude, précise que les parties ne sont pas forcément sur un pied d'égalité et que "les rapports de force sont fréquents, particulièrement dans les cas d'actes de violence, et peuvent mettre en péril la libre négociation entre les parties". C’est pourquoi certains professionnels recommandent de ne pas y recourir pour les cas de violences graves et pathologiques et pour les (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne