UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Bénédicte Graulle, Associée, Jones Day

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Monde du Droit a interrogé Bénédicte Graulle qui vient d'être nommée associée au sein de la pratique Droit pénal des affaires et investigations du cabinet Jones Day.

Selon vous, qu’est ce qui a présidé à votre cooptation ?


Sophie Hagège, en charge du bureau de Paris de Jones Day, m’a sollicitée en 2012 pour créer le département pénal du cabinet. Sa confiance et son soutien constant ont été précieux. Cela m’a permis de m’intégrer tant au sein du cabinet qu’auprès de nos clients. Gagner la confiance de nos clients, valeur souveraine de Jones Day, est certainement ce qui a présidé à ma cooptation. Je suis très fière de faire partie d’un cabinet d’avocats construit sur des valeurs professionnelles fortes, qui encourage les initiatives et favorise la promotion interne.

Pouvez-vous décrire votre parcours ?


Dès l’âge de six ans je voulais être avocat. Mes choix ont toujours été dictés par ma passion pour ce métier, raison pour laquelle, après un parcours universitaire en droit, j’ai passé plus de dix ans au sein de cabinets spécialisés en contentieux pénal. J’ai ensuite rejoint Jones Day en 2012 avec comme formidable challenge de développer la pratique qui m’est chère au sein de l’un des plus prestigieux cabinets d’avocats internationaux.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

Le Bâtonnier Jean-René Farthouat, avec qui j’ai eu la chance de partager cette passion commune pendant 9 ans. Ses qualités professionnelles et humaines, de même que sa personnalité, m’ont beaucoup apportées et continuent de m’influencer. Puis j’ai énormément appris aux côtés des associés de Jones Day, autour des valeurs phares du cabinet que sont la qualité du service offert à nos clients, la réactivité et la richesse du travail en équipe.

Quel est le meilleur souvenir de votre carrière ?

L’année 2004 en tant que Secrétaire de la Conférence du Stage du Barreau de Paris, consacrée à la défense pénale d’urgence, restera inoubliable dans ma vie d’avocat. Depuis mon arrivée chez Jones Day, mes meilleurs souvenirs sont liés à la relation avec nos clients et à leur reconnaissance.

Quels sont vos domaines de compétence ?

Je suis spécialisée en droit pénal des affaires, contentieux pénal, investigations internes et compliance. J’interviens le plus souvent en matière d’enquêtes, conduites dans le cadre d’affaires de corruption, d’abus de marché, de fraude fiscale ou de blanchiment. 

Quelles sont les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d’activité ?

Les publications régulières de l’Agence française anticorruption telles que ses recommandations finales sur la prévention et la détection des manquements au devoir de probité. Plus généralement, tout ce qui a trait à la compliance me paraît incontournable.

Qui conseillez-vous ?

Des entreprises privées, institutions financières et entités publiques françaises et internationales à tous les stades de procédures pénales et règlementaires, en France et à l’étranger. Nous les assistons également, ainsi que leurs dirigeants, dans la prévention du risque pénal et l’élaboration ou la mise à jour de leur programme de conformité.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)