UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Antoine Gravereaux, Associé, Staub & Associés

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Antoine Gravereaux, Associé, Staub & AssociésLe Monde du Droit a interrogé Antoine Gravereaux qui vient de rejoindre Staub & Associés en tant qu'associé.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Staub & Associés ?

Plusieurs raisons m’ont décidé à rejoindre le cabinet :
- le domaine d’intervention du cabinet dédié au droit de l’immatériel ;
- le dynamisme des associés
- l’opportunité de se lancer dans un nouveau challenge et renouer avec la profession d’avocat quittée il y a quelques années pour une aventure en entreprise.

Je suis ravi de cette décision !

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Très tôt formé au droit des nouvelles technologies (Assas – « DESS Audit & Expertise en Informatique et Techniques Numériques » ; puis Master 2 "Droit du Multimédia et de l’Informatique" 2005 et 2006) je suis devenu Avocat dans ce secteur en 2007 avant de rejoindre le monde de l’entreprise en 2011 où j’ai exercé en qualité de juriste puis responsable du pôle "Contrats & Nouvelles Technologies" au sein de la Direction Juridique de Société Générale (Groupe).

Qui a le plus influencé votre carrière ?

La rencontre d’experts de l’informatique au cours de mes études et l’échange avec eux sur leurs problématiques, impliquant une réponse juridique, a incontestablement influencé ma carrière et façonné mon approche dans le conseil apporté.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

Je conserve un souvenir très fort d’un précontentieux ayant abouti à la signature d’un protocole d’accord, au bout de la nuit, après plusieurs séances de négociations "marathon" avec les achats et les DSI, suite à un audit de licences de logiciels mené par un fournisseur. Je retiens de cette expérience une belle illustration de ce que peut représenter l’esprit d’équipe en entreprise.

Quand j’ai commencé à exercer comme avocat, l’un de mes meilleurs souvenirs a sans doute été mon premier contentieux gagné !

Quels sont vos domaines de compétences ?

J’exerce depuis 10 ans en droit de l’immatériel et plus précisément en droit de l’informatique, des contrats, de la propriété intellectuelle. J’ai également développé une expertise dans la protection des données personnelles.

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?

Selon moi, la plus forte actualité porte sur la mise en conformité des entreprises au Règlement européen sur la protection des données personnelles avant le mois de mai 2018.

Je relève aussi une actualité en matière de logiciels suite à une décision judiciaire de la Cour Royale de justice d’Angleterre et du Pays de Galles qui s’est prononcée sur le non-respect d’un contrat de licence par le client pour des usages indirects d’un logiciel fourni par l’éditeur SAP.

Enfin, de nombreux projets sont menés par les entreprises liés à l’utilisation de blockchain ou encore sur l’utilisation des robots.

Qui conseillez-vous ?

Des entreprises œuvrant dans les secteurs de la banque, de l’assurance, de l’énergie, de l’automobile, mais également des entreprises du secteur numérique (ESN) et des intégrateurs.

Quels sont vos objectifs pour ce cabinet ?

Mes objectifs sont de poursuivre le développement du Cabinet Staub & Associés en France et à l’international en apportant mon expertise, mes contacts et mon expérience de l’entreprise.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)