UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Jacques Naquet-Radiguet, Associé, Davis Polk

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Monde du Droit a rencontré Jacques Naquet-Radiguet qui vient de rejoindre le cabinet Davis Polk en tant qu'associé.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Après avoir été diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Paris en 1991, j’ai obtenu une Maîtrise en droit des affaires et fiscalité en 1992 et un D.E.S.S. en droit des affaires et fiscalité en 1993 à l’Université Paris II Panthéon Assas. J’ai ensuite effectué un LLM à la Harvard Law School, pour lequel j’ai été diplômé en 1995.


J’ai rejoint l’équipe new-yorkaise du cabinet Shearman & Sterling en 1995, puis son bureau de Paris en 1997. J’en suis devenu associé en 2004 et j’y occupais la double fonction de responsable du département M&A – Corporate et de Deputy Managing Partner.

Je suis par ailleurs Avocat au Barreau de Paris et au Barreau de New York.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Davis Polk ?

J’ai été séduit par l’équipe existante de Davis Polk, un cabinet de référence dans le monde entier, par son excellence et sa vision entrepreneuriale basée sur une approche globale et stratégique des opérations. Grâce à son excellente réputation et à sa plateforme internationale, Davis Polk a su bâtir une équipe de premier plan en France et je me réjouis à l’idée de travailler en étroite collaboration à Paris avec Georges Terrier, Arnaud Pérès, Christophe Perchet et Andrés Gil.

Quels sont vos domaines de compétences ?

Je suis spécialisé dans les opérations de fusions-acquisitions pour des sociétés cotées et non-cotées, de joint venture et de private equity.

Qui conseillez-vous ?
Davis Polk intervient aussi bien en conseil qu’en contentieux pour de grands groupes français et internationaux et des institutions financières.

En ce qui me concerne, je suis intervenu récemment notamment dans le cadre de la cession des hôtels Crillon et Lutetia pour Starwood Capital. J’ai également conseillé Rhodia dans le cadre de l’acquisition en Chine de Feixiang Chemicals (Zhangjiagang), leader sur le marché asiatique de production et de commercialisation d’amines.

Quels sont vos objectifs pour votre département / le cabinet ?

Davis Polk m’offre l’opportunité de  participer au renforcement de l’activité parisienne pour appuyer sa position d’acteur national incontournable, afin de servir au mieux nos clients au niveau national et mondial.