UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Hervé Israël, Associé, Holman Fenwick Willan

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Hervé Israel - Avocat - Holman Fenwick WillanLe Monde du Droit a rencontré Hervé Israël qui vient de rejoindre Holman Fenwick Willan en qualité d'Associé.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Je suis sorti diplômé de l'École Nationale des Impôts en 1983, après avoir obtenu une Maîtrise en Sciences Économiques et un DESS en Banque et Finance de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

J'ai commencé ma carrière en tant qu'inspecteur des impôts, avant d'intégrer en tant que fiscaliste plusieurs grands groupes français (Péchiney, Schlumberger, Caisse Nationale de Crédit Agricole). En 1996 je me suis inscrit au Barreau de Paris et j'ai rejoint Salans en tant que collaborateur senior, puis la Banque Nationale de Paris en tant que responsable de la fiscalité internationale. En 2000 j'ai rejoint Lovells (Hogan Lovells depuis le 1er mai 2010) où je suis devenu associé et responsable de l'équipe fiscale en 2001.

Pourquoi avoir décidé de rejoindre Holman Fenwick Willan ?

Avec les perspectives économiques actuelles laissant présager une sortie de crise progressive, on assiste à une complexification croissante des transactions en matière notamment de commerce international. Mon arrivée au sein du cabinet et la création d'une pratique en matière de fiscalité transactionnelle internationale coïncide ainsi parfaitement avec l'évolution du marché. Par ailleurs le positionnement sectoriel de Holman Fenwick Willan ("HFW") et son réseau international sont autant de points de convergence avec ma pratique habituelle.

Quels sont vos domaines d'intervention ?

J'interviens sur les aspects fiscaux de tout type de transaction, notamment en matière de fusions et acquisitions, joint ventures, réorganisations, capital investissement, financements structurés, instruments financiers dérivés, financements d'acquisitions et de projets internationaux.

J'interviens également dans le cadre d'opérations d'acquisitions ou de cessions immobilières, et plus particulièrement sur l'optimisation fiscale des financements d'acquisitions et des titrisations liés à de telles opérations.

J'assiste les sociétés dans le cadre de contrôles et contentieux fiscaux et conseille également les personnes physiques, notamment les chefs d'entreprise, sur des questions relatives à la gestion et à la structuration de la détention de leur patrimoine.

Qui conseillez-vous ?

Mes clients sont pour la plupart des groupes français ayant une forte activité internationale, ou les filiales françaises de groupes internationaux, soucieux de réduire leurs coûts fiscaux.

Quelles sont vos priorités pour votre département ?

  • Assister les clients de HFW pour toutes leurs questions fiscales qui jusqu'à alors étaient traitées à l'extérieur du cabinet. Nous allons convaincre les clients de HFW que notre connaissance de leur secteur d'activité constitue un avantage pour trouver les solutions les plus adéquates à la structuration fiscale de leurs opérations.
  • Plus largement, positionner HFW sur le marché de la fiscalité en développant une offre alternative aux autres cabinets sur toutes les questions fiscales liées au commerce international. Cela devrait nous permettre de développer une nouvelle clientèle qui jusqu'à alors ne recourait pas aux services de HFW pour leurs opérations corporate finance.
  • Enfin, bien sûr continuer à servir les clients dont je m'occupe depuis de très nombreuses années et qui me font l'amitié de me faire confiance dans ma nouvelle évolution professionnelle.