Retraites : les avocats poursuivent leur grève dure

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Alors que la semaine dernière a été marquée par une mobilisation inédite des avocats dans toute la France, le Conseil national des barreaux (CNB) appelle les avocats à poursuivre le mouvement de grève dure cette semaine.

Tous les barreaux ont été mobilisés la semaine dernière pour protester contre la réforme des retraites. Cette mobilisation sans précédent a connu son point d'orgue à Caen quand, au moment de la visite de la ministre de la justice, Nicole Belloubet, qui venait inaugurer le tribunal judiciaire, les avocats ont jeté leurs robes noires à terre. « Un avocat est très attaché à sa robe. Jeter sa robe, c'est traduire cette colère profonde qu'il y a partout en France. C'est inédit », a indiqué ce matin sur Europe 1 Christiane Féral-Schuhl, présidente du CNB.

Ce geste a été repris notamment à Paris vendredi 10 janvier par les avocats parisiens qui étaient rassemblés en salle des pas-perdus à la cour d’appel de Paris.

«  Cette réforme va doubler nos cotisations, baisser nos pensions et tuer nos cabinets ! », a déclaré Olivier Cousi, bâtonnier de Paris.

Et aussi à Nanterre : 

On encore à Bordeaux :

Ce samedi, les avocats étaient également présents dans les manifestations, notamment à Paris, avec les représentants des institutions : Hélène Fontaine, présidente de la Conférence des bâtonniers, Olivier Cousi, bâtonnier de Paris depuis le 1er janvier dernier, et Christiane Féral-Schuhl, présidente du Conseil national des barreaux.

Les représentants des institutions seront reçus ce matin par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, et le secrétaire d’Etat chargé des Retraites, Laurent Pietraszewski« Nous attendons des propositions. Nous considérons que c'est le gouvernement qui a décidé de supprimer un régime qui fonctionnait bien et qui donnait satisfaction à la profession. Nous attendons des propositions qui ont du sens. Le rendez-vous de ce matin sera déterminant dans la poursuite du mouvement. Si c'est pour nous dire que l'on continue à être enfermés dans ce qu'on nous impose, la grève se poursuivra et pourra être très dure », a indiqué Christiane Féral-Schuhl ce matin sur Europe 1.

Arnaud Dumourier (@adumourier)

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.