UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le CCBE condamne fermement la répression continue qui s'opère à l'encontre des avocats en Turquie

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Dans un communiqué du 5 avril 2018, à l'occasion de journée des avocats en Turquie, le Conseil des barreaux européens (CCBE) condamne avec fermeté la répression continue qui s'opère à l'encontre des avocats en Turquie.

Depuis la tentative de coup d'État du 15 juillet 2016, le gouvernement turc a déclaré l'état d'urgence et adopté une série de décrets-lois qui ont gravement porté atteinte aux droits de l'homme et à l'état de droit en Turquie. Ainsi, selon le CCBE, 1.539 avocats ont été poursuivis, 580 avocats ont été placés en détention et 103 avocats ont été condamnés à de lourdes peines de prison.

« Ces avocats sont ciblés uniquement pour avoir exercé leurs activités professionnelles, sur fond d'accusations de prétendu soutien à des organisations terroristes. D'après les estimations, plus de 300 avocats sont actuellement en détention en Turquie. À Istanbul, plus de 100 avocats se trouvent en détention provisoire », indique le CCBE dans son communiqué du 5 avril.

« Le CCBE exhorte le gouvernement turc à faire prévaloir l'État de droit et à mettre fin à la persécution des avocats. Tous les avocats détenus de manière indue pour avoir exercé leurs activités professionnelles doivent être libérés sans délai », conclut le communiqué.

Arnaud Dumourier (@adumourier)