UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

L'association international du barreau et l'OCDE : une collaboration élargie

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

L' Association internationale du barreau (AIB) et l' Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont signé un protocole d'entente le 9 octobre 2012.

L' Association internationale du barreau (AIB) et l' Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont annoncé le 9 octobre 2012 au siège de l'OCDE à Paris, leur volonté d'une collaboration élargie concernant l'amélioration des cadres juridiques, d'expertise et de développement dans un certain nombre de secteurs parmi lesquels emploi, l'énergie, l'environnement et les ressources naturelles, les services financiers, les migrations, le commerce et l'investissement, la primauté du droit et les valeurs démocratiques.

Ces engagements s'appuient sur la réussite du partenariat déjà établi, notamment dans la lutte anti-corruption, où les deux organisations ont collaboré afin de sensibiliser le public et les normes, et pour cibler davantage la profession d'avocat sur la contribution qu'elle peut apporter à identifier et éliminer la corruption de transactions dans les  contextes nationaux et internationaux.

Le président de l'AIB, Akira Kawamura annonce : "Nous sommes ravis d'étendre ce partenariat  afin de combiner et d'optimiser les ressources des deux organisations consacrées à l'amélioration de l'activité économique et de la justice dans un certain nombre de domaines. De même, l'AIB, l'OCDE et l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime continueront à développer notre stratégie anti-corruption à la profession d'avocat dans un programme plus permanent pour le secteur juridique, et de promouvoir des modules d'enseignement et des lignes directrices dans le domaine de la lutte contre la corruption".

Le Directeur des affaires juridiques de l'OCDE, Nicola Bonucci, a indiqué : "l'OCDE et l'AIB sont des voix globales dans un monde de plus en plus complexe et interdépendant. La signature d'aujourd'hui est la reconnaissance de ce que chaque institution peut apporter à l'autre: l'expertise AIB est accueilli par l'OCDE, tandis que l'AIB va sensibiliser la profession juridique sur les travaux de l'OCDE et les normes.

ocde aib_2012

Le Secrétaire général de l'OCDE Angel Gurría et M. Kawamura lors de la signature d'un protocole d'entente pour officialiser la relation entre l'OCDE et l'AIB.