UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Définition de l’altérité sexuelle comme fondatrice de l’état civil : dépôt à l’AN

Personnes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une proposition de loi définissant l’altérité sexuelle comme fondatrice de l’état civil a été déposée à l'Assemblée nationale.

Les promoteurs du "sexe neutre" aspirent à ce que l’identité naturelle soit traitée "comme une identité personnelle et intime relevant de la subjectivité et de la liberté individuelles". La députée Marie-France Lorho considère cette revendication "irrecevable en ce qu’elle nie la qualité naturelle et immuable du sexe des personnes".  Elle a donc déposé le 27 septembre 2017 une proposition de loi définissant l’altérité sexuelle comme fondatrice de l’état civil a été déposée à l'Assemblée nationale. Le texte insère, après l’article 61-4 du code civil, un article 61-5 ainsi rédigé : "La France interdit la publication d’autres (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne