Le tribunal de grande instance de Nancy déboute une personne transgenre de sa demande de changement d'identité

Personnes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le 5 juin 2009, Delphine R-D. a saisi le tribunal de grande instance de Nancy afin d'étudier sa demande de changement d'identité. Reconnue femme par son employeur, l'armée de l'air, elle se fait prénommer Delphine, mais l'état civil retient toujours son prénom de naissance, Thierry. Le 10 août 2009, le tribunal de grande instance de Nancy n'a pas fait droit à sa demande, estimant que Delphine R.-G. n'avait pas justifié de "l'irréversibilité de sa transformation homme-femme" dans la mesure où elle conserve "ses organes génitaux reproducteurs masculins". Selon son avocat, la requérante "n'a pas souhaité apporter les preuves d'un éventuel changement de sexe car cela concerne sa vie privée". Il estime que le droit français "considère les transsexuels comme des malades" et que "dans cette logique, l'opération (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.