UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

L’obligation de résultat du garagiste entraîne une présomption de faute et du lien de causalité

Obligations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Un garagiste ne peut s’exonérer de son obligation de résultat concernant la réparation des véhicules de ses clients sans apporter la preuve qu’il n’est pas en faute et qu’il n’y a pas de lien de causalité entre la faute et le dommage.

Un particulier a confié son véhicule à un garagiste à plusieurs reprises sans que la panne ne soit réparée. Il a alors assigné le garagiste en indemnisation. La cour d’appel de Rennes a rejeté la demande du requérant le 22 décembre 2017. Elle a constaté que le rapport d’expertise judiciaire relevait que le garagiste n’avait pas évalué correctement l’origine du dysfonctionnement et ne l’avait donc pas réparé. Elle a néanmoins considéré que le particulier ne justifiait pas d’un manquement du professionnel à ses obligations de conseil et de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne