UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le Haut Conseil de la famille devrait mener une réflexion sur la conciliation entre vies familiale et professionnelle

Famille
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le député Pierre Morel-A-L'Huissier a questionné la secrétaire d'Etat chargée de la Famille sur la conciliation entre vies familiale et professionnelle, et notamment sur la proposition de l'Union nationale des associations familiales de créer un droit de tirage du temps sur l'ensemble du cycle de la vie avec une inscription de droits individualisés et de cotisations sociales tout au long des choix. Dans sa réponse faite le 25 août 2009, la secrétaire d'Etat rappelle les dispositifs déjà mis en place permettant de capitaliser des droits, sous forme pécuniaire ou d'épargne-temps, tout au long de la vie ou de la carrière professionnelle, tels le compte épargne-temps et le droit individuel à la formation. Plus récemment, l'accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008 a mis en place un mécanisme de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne