UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Contrôle des installations classées pour la protection de l’environnement

Décryptages
Outils
TAILLE DU TEXTE
Sébastien Bracq - Avocat Associé - LLC AvocatsCertaines Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) relevant du régime de la déclaration peuvent être soumises, en fonction des risques qu’elles présentent, à des contrôles périodiques permettant à l’exploitant de s’assurer que ses installations fonctionnement dans les conditions requises par la réglementation. Le décret commenté fixe les modalités de ces contrôles.

Le décret n°2011-1460 du 7 novembre 2011 modifiant les dispositions du Code de l’environnement fixant les modalités de contrôle périodique de certaines catégories d’installations classées soumises à déclaration, et modifiant le décret n°2009-835 du 6 juillet 2009 relatif au premier contrôle périodique de certaines catégories d’installations classées soumises à déclaration, vient préciser les modalités de contrôle périodique des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).

Périodicité des contrôles :

Le décret prévoit quatre situations différentes. Il fixe tout d’abord à cinq ans la périodicité de ces contrôles.De plus, pour les ICPE certifié ISO 14001, c’est-à-dire soumis à un organisme de management environnemental, les contrôles devront être effectués tous les dix ans. En outre, lorsqu’une installation relevant du régime de l’autorisation ou de l’enregistrement vient à être soumise au régime de la déclaration avec contrôle périodique, le premier contrôle a lieu avant l’expiration d’un délai de cinq ans. Enfin, lorsqu’une installation non classée, ou relevant du régime de la déclaration sans contrôle périodique, vient à être soumise à l’obligation de contrôle périodique en vertu d’un décret modifiant la nomenclature des installations classées, l’exploitant procède à ce contrôle au plus tard deux ans après la date de publication du décret modifiant la nomenclature. 

Renforcement du suivi de la mise en conformité des installations :

Les organismes chargés des contrôles auront désormais l’obligation d’informer le préfet des cas de non-conformité majeurs constatés afin que ce dernier puisse prendre les mesures nécessaires. 

Exclusion du contrôle :

Toutes les ICPE exploitées par des entreprises enregistrées sous le référentiel EMAS (système européen de management environnemental et d’audit) sont dispensés de contrôle périodique.

Sébastien BRACQ, Avocat Associé, LLC Avocats

© LegalNews 2011

 

Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le marché : une ouverture sur l’ensemble des sources de références de l’information juridique
  • Chaque jour, la garantie d’être informé en temps réel de toute l’actualité indispensable à votre profession (alertes thématiques, alertes sur mots-clés…)
  • Une information claire, précise et rapide à appréhender, grâce à des synthèses élaborées par des spécialistes et l’accès direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant de 15 jours d’essai gratuit et sans engagement grâce au Monde du Droit, cliquez ici