Goodwin conseille les banques dans la restructuration financière du groupe Vallourec

Deals
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d’avocats international Goodwin conseille le comité ad hoc des prêteurs RCF de Vallourec (dont BNP Paribas, Natixis, BFCM) dans le cadre de la restructuration financière du groupe, leader mondial dans la fabrication de tubes en acier et solutions tubulaires destinés aux marchés du pétrole et gaz.

Vallourec SA est parvenu à un accord de principe le 3 février avec ses principaux créanciers portant sur une réduction significative de son endettement financier (à hauteur de plus de la moitié de sa dette en principal qui s’élève aujourd’hui à 3,5 milliards d’euros), un refinancement de la dette résiduelle, la sécurisation de liquidités significatives ainsi que des financements opérationnels apportés par les banques. Par cette opération stratégique, qui a obtenu le soutien des actionnaires de référence du groupe, Vallourec consolide sa structure de bilan afin de déployer son plan stratégique.

Le plan de sauvegarde reprenant les termes de cet accord de principe sera soumis au tribunal de commerce de Nanterre dans le cadre de la procédure de sauvegarde de Vallourec SA ouverte le 4 février dernier.

L’équipe Goodwin, conseil des banques commerciales, était composée de Céline Domenget-Morin (associée), Bruno Pousset, Marie Gicquel et Emilie Cobigo (collaborateurs) sur les aspects Restructuring, d’Arnaud Fromion (associé) et Laurent Bonnet (collaborateur) sur les aspects financiers et de Christophe Digoy (associé) et Edouard Baladès (collaborateur) sur le volet Corporate, pour le bureau de Paris, William P. Weintraub (associé), Kizzy L. Jarashow (collaboratrice) du bureau de New York sur les aspects Restructuring et Ettore A. Santucci (associé) du bureau de Boston sur les aspects high yield.

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.