Kirkland & Ellis conseille Technicolor

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Kirkland & Ellis conseille Technicolor dans le cadre de son plan de restructuration financière.

Kirkland & Ellis conseille Technicolor dans le cadre de son plan de restructuration financière, mis en œuvre dans le cadre d'une procédure de sauvegarde financière accélérée (reconnue aux États-Unis par la procédure du « chapter 15 »), avec un montant de dette restructurée d'environ 1,4 milliard d'euros. Les principales caractéristiques de l’accord sont les suivantes :

l’octroi d'un financement new money d’un montant de 420 millions d'euros ;
le désendettement de la société, par la conversion en capital d’une partie du Prêt à Terme B et de la Facilité de Crédit renouvelable existants pour un montant maximum de 660 millions d’euros.
Sur la base du nouveau plan de financement proposé, la dette brute passera de 1 444 millions actuellement à 1 102 millions d'euros.

Ce plan de restructuration financière fournit un cadre assurant la viabilité à long terme du groupe, de ses salariés, clients et fournisseurs, et offre à ses actionnaires actuels la possibilité de participer à son redressement.

Kirkland a conseillé Technicolor dans le cadre de cette opération, en étroite collaboration avec le conseil en restructuration existant de Technicolor en France, De Pardieu Brocas Mafféi.

Des équipes de Paris, Londres, New York et Chicago étaient impliquées sur l’opération. A Paris, l’équipe comprenait Nadine Gelli (associée), Laurent Victor-Michel (associé), Guillaume Nivault et Sonia Bouaffassa (collaborateurs).

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.