UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

WFW a conseillé le Groupe Renault, le FMET, The Mobility House et Mitsui & Co

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d’avocats international Watson Farley & Williams (WFW) a conseillé le Groupe Renault, le Fonds de modernisation écologique des transports (FMET) géré par Demeter, l’agrégateur allemand The Mobility House et Mitsui & Co sur la structuration de projet et la création d’une société de projet commune en Allemagne, dédiée au stockage stationnaire à partir de batteries de véhicules électriques.

watson farley williams 2016Cet investissement fait partie du projet "Advanced Battery Storage", le plus important dispositif de stockage d’énergie stationnaire d’électricité utilisant des batteries de véhicules électriques, qui vise à développer une puissance installée de 20 MW en Allemagne, après un premier projet de près de 45 MW en France. Les batteries seront fournies par le Groupe Renault et la capacité de stockage sera commercialisée par The Mobility House pour répondre à différents services au réseau ou à d’autres besoins en stockage d’industriels (services industriels d’effacement, backup…).

L’équipe de WFW qui a accompagné les actionnaires sur la structuration du projet était dirigée par l’associé Laurent Battoue, assisté de la collaboratrice Marine Yzquierdo sur les aspects contrats de projet. Les aspects Corporate et de droit allemand étaient supervisés par l’associé Wolfram Böge, assisté de la collaboratrice Silvia Rava et des collaborateurs Christian R. Schindler, Marcus Mützelburg et Roman Schneider.

Laurent Battoue commente : "Après notre participation au volet français de ce programme, nous avons été très heureux de pouvoir accompagner les actionnaires sur cette initiative de stockage stationnaire à partir des batteries de véhicules électriques en Allemagne. Notre participation à cette opération aux côtés d’acteurs majeurs sur ce marché démontre l’expertise de notre équipe dans ce secteur et, de manière générale, notre capacité à conseiller et à intervenir sur des sujets précurseurs dans le cadre de la transition énergétique et d’opérations transfrontalières, travaillant en étroite collaboration avec nos bureaux étrangers".

Wolfram Böge ajoute : "Nous sommes fiers d’être intervenus sur cette opération phare qui mêle à la fois la mobilité électrique et le stockage d’énergie. Le bon déroulé de cette opération complexe témoigne de l’efficacité de notre équipe franco-allemande sur des projets transfrontaliers et de la collaboration étroite avec les équipes juridiques internes des actionnaires".