UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Gibson Dunn, Weil, Gotshal & Manges et White & Case conseillent Arc Holdings

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Gibson Dunn, Weil, Gotshal & Manges et White & Case interviennent sur le plan de financement d’Arc Holdings.

Arc Holdings, groupe français leader du secteur des arts de la table et de la verrerie actif dans plus de 160 pays va bénéficier d’un nouveau plan de financement à hauteur de 120 millions d’euros. Ce plan est l’aboutissement d’un tour de table conclu entre l‘actionnaire Glass Holding, l‘Etat, la région des Hauts de France, la Communauté d’agglomération du pays de Saint-Omer (CAPSO), des fonds souverains - dont Bpifrance - et de nouveaux financeurs sur stock. Cette levée de fonds donne les moyens à la direction de mettre en œuvre son plan de retournement dans les années à venir. Elle s’accompagne de la mise en place d’un mécanisme de cession automatique du groupe en cas de non-respect de certains ratios, ainsi que d’un mécanisme d’action de préférence et de fiducie. Vous trouverez davantage d’informations dans le communiqué d’Arc Holdings ci-dessous. Gibson Dunn conseillait Arc Holdings avec une équipe  emmenée par Jean-Pierre Farges, associé du département restructuring, assisté de François Wyon. Amanda Bevan-de Bernède, associée, et Julia Barbara Michalon intervenaient sur les aspects financements de l’opération. Ce financement a été négocié sous la supervision du CIRI et de Me Hélène
Bourbouloux, associée-gérante et fondatrice de FHB, en qualité de conciliatrice. Rothschild intervenait également aux côtés du groupe Arc Holdings.

Weil, Gotshal & Manges conseillait l’actionnaire avec Jean-Dominique Daudier de Cassini, associé du département restructuring, et Astrid Zourli. Claude Serra, associé, intervenait sur les aspects corporate. White & Case intervenait auprès des fonds souverains, avec une équipe menée par Saam Golshani et Alexis Hojabr, associés, assistés de Bruno Pousset et Alice Léonard. Raphaël Richard, associé, et Marie-Alix Charvin sont intervenus sur les aspects financement.