UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Les réseaux sociaux : et si on commençait à en parler ?

Communication
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les réseaux sociaux deviennent-ils une thématique importante pour la communication des avocats ? De nombreuses conférences, réunions de clubs en traitent. Et c’est un thème qu’aborde très souvent le bâtonnier de Paris, Christiane Feral-Schuhl, avocate spécialisée dans les nouvelles technologies, et elle-même active sur Twitter.

Les réseaux sociaux : mode de communication ou bouche à oreille ? Quelle présence sur les réseaux sociaux pour des avocats ? Des premières pistes avec Adrien Rivière, notre consultant e-réputation.

Les principales conclusions de l’enquête Martindale Hubbell

Martindale Hubbell a étudié l’usage des réseaux sociaux par 110 cabinets d’avocats dans le monde entier (22 villes) :

- Oui, l’utilisation des réseaux sociaux entre dans la politique marketing, de développement de clientèle et de recrutement des cabinets d’avocats.
- Utilisation des réseaux sociaux plus orientée vers la présentation d’informations que vers l’interactivité, les groupes/communautés… qui sont pourtant la raison d’être originale des réseaux sociaux.
- Aujourd’hui, la présence sur les réseaux sociaux est utilisée comme une méthode d’amplification du site web du cabinet.
- LinkedIn est le grand gagnant de la présence des cabinets, devant Twitter et Facebook.
- La vidéo et la plate-forme de partage de vidéos YouTube sont sous-utilisés, or c’est le plus différenciant, notamment pour conquérir de nouveaux clients.
- Paris est très en retard dans l’utilisation de ces outils.
- Blogs : un phénomène peu présent au niveau des cabinets. Ce sont bien des outils individuels de prise de position des avocats.

"Dessine-moi mon réseau social"

Entretenir son réseau :

Un réseau social existe par l’interaction entre les personnes qui le constituent en partageant un intérêt commun qui est l’objet de cette interaction.
C’est donc un espace d’échanges, de partage autour d’intérêts communs, de réactions souvent à chaud comme le montre le développement de Twitter qui rassemble déjà nombre de juges, de journalistes juridiques, d’avocats et de magistrats.

Il vous appartient donc d’entretenir et de développer vous-même votre réseau social.

- Entretenir en publiant régulièrement, alimentant ainsi la présence à l’esprit de tous ceux qui vous suivent
- Développer votre réseau en allant vous-même à la rencontre de nouveaux contacts de votre métier ou autour d’autres centres d’intérêts

Mettre en avant de l’information :

Les réseaux sociaux utilisent l’intelligence collective dans un esprit de collaboration en ligne. Les contenus y sont importants, mais l’interaction aussi.
- L’information mise en avant doit pousser à l’interaction, par sa formulation, par un lien pour aller plus loin, afin de faire réagir et déclencher le phénomène de diffusion
- L’effet de levier de l’Intelligence collective est recherché par toutes les tranches d’âges de la population (59% des
seniors de plus de 55 ans sont sur les réseaux sociaux)

Individu versus Cabinet ?

Actuellement, les avocats animent des blogs, des fiches sur LinkedIn ou un profil Facebook… Le cabinet lui, dispose d’un site internet, et quelquefois, de quelques liens sur des annuaires.
L’enjeu des réseaux sociaux est d’humaniser la présence institutionnelle du cabinet à travers les hommes et femmes qui le composent.
Chaque cabinet peut penser à une charte d’utilisation professionnelle d’internet, afin de définir ce que peut dire chacun quand il parle au nom du cabinet et d’unifier la parole.

Plusieurs utilités pour votre cabinet

Etre présent sur les réseaux sociaux apporte plusieurs avantages pour les cabinets
- La Prospection commerciale : donner de l’information, crédible, à jour, enrichir les profils afin de donner envie et de rassurer de nouveaux clients
- La Promotion de votre cabinet : les réseaux sociaux se définissent par ceux qui vous suivent et ceux qui vous trouveront, d’où l’importance de savoir valoriser votre activité
- Le Partage : donner pour recevoir des recommandations, des conseils, des propositions. La confiance est la base de l’utilisation des réseaux sociaux.
- Le Recrutement : être sur les réseaux sociaux vous donne une fenêtre sur Internet pour voir les collaborateurs que vous aimeriez recruter, pour échanger avec des candidats potentiels et pour détecter des nouveaux besoins !

Et la déonto ?

Faux problème que le démarchage… La CJUE a condamné l’interdiction totale du démarchage. Ce qui conduit le barreau à proposer d’autoriser le démarchage sous réserve du strict respect des principes essentiels définis par l’art 1.3 du RIN. Les réseaux sociaux, comme tout support de communication, peuvent tout à fait être utilisés dans le respect de ces principes. De plus, sur le réseau vous intégrez dans vos contacts de premier cercle des gens croisés dans la vraie vie !

 

Nathalie REHBY, Directrice Générale, Satellitis