UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Comment définir l’arborescence de son site ?

Communication
Outils
TAILLE DU TEXTE

Sabrina Tantin, Juricommunication, nous explique comment définir l’arborescence de son site internet.

Lors de la rédaction du cahier des charges et plus particulièrement lors de la mise en place de l’arborescence du site internet, plusieurs éléments sont à prendre en compte afin de présenter judicieusement. Avant tout, il faut se poser la question de l’utilité ou de l’objectif du site à créer.

Le site internet, vitrine du cabinet

Un site internet de cabinet est avant LA vitrine du cabinet. En tant que telle, il s’agit de mettre en avant vos offres et savoir-faire à l’instar de l’achalandage d’un rayon. Ce tout en respectant la déontologie de la profession et de suivre le règlement Intérieur National du Conseil National du Barreau.

Une arborescence réfléchie peut permettre d’accroitre les visites et le temps passé sur votre site ainsi que le taux de rebond (le taux de rebond est le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur votre site et qui l’ont quitté aussitôt, n’ayant ainsi vu qu’une seule page sur un temps généralement assez court). En effet, lors de la visite d’un internaute sur votre site, il faut que l’information soit rapidement et aisément identifiable. Par conséquent, les domaines doivent être explicites, d’un accès simple, éviter les sous-rubriques des sous-rubriques. Si l’internaute doit cliquer trop souvent sur sa souris, il sortira de votre site. Les coordonnées du cabinet et de l’avocat à contacter doivent être visibles dès la home page. Les valeurs, les actualités et le calcul des honoraires sont des informations tout aussi utiles pour l’internaute. Des informations telles que l’adhérence à un réseau, le cabinet est  inter-barreaux… sont des informations obligatoires à mentionner pouvant faire l’objet de rubriques.

Sabrina Tantin, Juricommunication