UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Devoir de mise en garde de l’établissement financier envers son client n’ayant pas qualité d’opérateur averti

Bourse
Outils
TAILLE DU TEXTE

M. X. a conclu avec la société P. une convention de services et de compte courant ayant pour objet la réception, la transmission et l'exécution d'ordres de bourse ainsi que la compensation et la tenue de compte. Le même jour, il a conclu avec la société A. un mandat de transmission d'ordres pour le compte de la société P. A la suite de pertes enregistrées sur ses comptes, M. X. a assigné la société P. afin d'obtenir sa condamnation à des dommages-intérêts en réparation des conséquences dommageables de fautes contractuelles commises par elle à son encontre. Dans un arrêt du 6 mai 2008, la cour d'appel de Rennes a rejeté la demande de M. X. Les juges du fond ont relevé qu'il résultait de la retranscription des conversations téléphoniques échangées entre la société A. et M. X. que ce dernier (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne