UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Un dirigeant condamné pour manquement d'initié par l'AMF peut-il être poursuivi pénalement pour les mêmes faits ?

Bourse
Outils
TAILLE DU TEXTE

En application du principe non bis in idem, le dirigeant d'une société, condamné par l'AMF pour manquement d'initié, ne peut être poursuivi pénalement pour les mêmes faits au titre du délit d'initié.

Le président directeur-général d'une société en a acheté les titres alors qu'il détenait des informations privilégiées sur le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation de celle-ci. Pour ces faits, la commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a prononcé une sanction pécuniaire à son encontre.Le tribunal correctionnel l'a également sanctionné sur le fondement d'un délit d'initié, dans un jugement confirmé en appel. Le prévenu a alors formé un pourvoi en cassation. Dans une décision du 20 mai 2015, la Cour de cassation a cassé l'arrêt d'appel.La Haute juridiction (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne