UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Un cautionnement qui ne respecte pas le principe de proportionnalité n’est pas valide

Sûretés
Outils
TAILLE DU TEXTE

La caution qui a demandé en première instance la nullité de son engagement peut aussi invoquer devant la cour d'appel la disproportion de son engagement.

Une banque, ayant consenti divers concours a une société qui par la suite a été mise en redressement judiciaire, a déclaré sa créance et a assigné la caution de cette denière en paiement.La caution a opposé devant le tribunal la nullité son premier engagement en tant que caution solidaire de tous les engagements de la société, dans la limite de 12.000 € pour une durée de dix ans ainsi que la disproportion de son second engagement, dans la limite de 60.000 € et pour une durée de cent huit mois. Le 17 janvier 2017, la cour d'appel de Poitiers retient que l'engagement de caution a un caractère manifestement disproportionné et que la banque ne peut s'en (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne