UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La question du devoir de mise en garde du banquier à l'égard de la caution ou de l'emprunteur

Sûretés
Outils
TAILLE DU TEXTE

Identification de la caution avertie et obligation de mise en garde du banquier.

Une société s'est vu octroyer plusieurs concours bancaires. Par la suite, un peu plus de deux ans après sa constitution, elle est soumise à une procédure de liquidation judiciaire. Le dirigeant garant de la société est attrait en paiement, d'une part, en qualité de caution solidaire, et d'autre part, en vertu d'un nantissement sur un contrat d'assurance-vie. Invoquant un manquement de la banque à son devoir de mise en garde, le dirigeant garant s'oppose à cette demande et sollicite une indemnisation à hauteur du montant pour lequel il est appelé en qualité de caution et l'indemnisation de la perte du contrat d'assurance-vie nanti au profit de la banque.  Dans un arrêt du 22 avril 2010, la cour d'appel de Colmar rejette la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne