UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Critères de distinction entre la garantie autonome et le cautionnement

Sûretés
Outils
TAILLE DU TEXTE

La garantie demeure autonome même si son appel doit être justifié par la défaillance du débiteur, cette exigence ne conférant pas au garant une quelconque faculté d'en discuter le bien-fondé.

M. et Mme X. ont signé avec la société A. une convention intitulée "garantie à première demande" d'ordre et pour compte de la société F. à payer à la société A. tout montant jusqu'à la somme de 50.000 euros. Après avoir vainement mis en demeure les époux X. de leur payer la somme de 42.809,46 euros due par la société F., qui avait été mise en redressement judiciaire, la société A. les a assignés en paiement. La cour d'appel de Poitiers, dans un arrêt du 5 novembre 2008, a débouté la société A. de son action en paiement. Elle a retenu qu'il a été expressément prévu par la convention que la demande (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne