UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La location d’un emplacement publicitaire peut excéder six ans par le biais de contrats successifs

Contrats
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cour de cassation rappelle qu’un contrat de location d’un emplacement publicitaire ne peut excéder six ans mais précise qu’il est possible d’en conclure un nouveau à la suite du premier pour le même objet.

Une société a consenti à une autre un contrat de location d’un emplacement publicitaire. Après plusieurs reconductions tacites de l’accord, un nouveau contrat a été négocié entre les mêmes parties, pour six ans et pour le même emplacement. Quelques mois plus tard, la société locatrice oppose la nullité du dernier contrat. Le 19 septembre 2017, la cour d’appel de Caen a réduit le dernier contrat locatif à un an, au regard des dispositions de l'article L. 581-25 du code de l'environnement, d’ordre public. Elle a effectivement estimé que les contrats successifs contrevenaient à la (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne