UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Pas de résolution de la vente envers les co-acquéreurs d'un bien indivis lorsque l'un d'eux est en liquidation judiciaire

Contrats
Outils
TAILLE DU TEXTE

En cas d’indivisibilité de l’objet de l’action, la résolution de la vente qui est interdite à l’égard d’un acquéreur l’est également envers l’autre.

Deux personnes ont acquis un immeuble à usage commercial en indivision. Le prix est payable par mensualités pendant 10 ans. Un acquéreur a été mis en redressement puis liquidation judiciaires. Le vendeur a déclaré sa créance et a assigné l’ensemble des acquéreurs en résiliation de la vente. Le 4 avril 2017, la cour d’appel d’Amiens a déclaré irrecevable cette demande. Pour cela, elle s’est appuyée sur l’article L. 622-21, I, 2° du code de commerce qui dispose qu'est interdite, de la part de tous les créanciers dont la créance n'est pas mentionnée au I de l'article L. 622-17 du code de commerce, toute action en justice tendant à (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne